Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.
RetoursLes retours sont gratuits pour la France métropolitaine

Notre maille italienne

Lorsque nous avons trouvé la maille italienne chez notre fournisseur Eusebio pour notre tee-shirt Rachel, nous avons eu un coup de cœur immédiat pour son toucher ultra soyeux. Et pour ne rien gâcher, il ne s’agit pas de n’importe quel coton puisqu’il est issu de l’agriculture biologique, certifié GOTS et tricoté en Italie.
 

Le coton, une matière forcément écoresponsable ? 

Le coton est un faux ami : puisque c’est une fibre naturelle, on peut penser à tort qu'il s'agit forcément d'une fibre écoresponsable mais ce n’est pas toujours le cas !

Contrairement à la culture du lin qui ne nécessite pas d’irrigation artificielle, la culture du coton demande, elle, beaucoup d’eau (plus ou moins selon la zone climatique) et il n’est pas rare que les agriculteurs aient recours aux pesticides pour conserver le rendement de leur culture. C’est là qu’intervient le coton issu de l’agriculture biologique !

 

Coton bio VS coton traditionnel 

En agriculture biologique, les agriculteurs n’utilisent pas de pesticides, ce qui permet au sol de mieux retenir l’eau de pluie. Ainsi, le besoin en eau est beaucoup plus faible et le recours à l’irrigation moins important. Selon une étude de 2017 de Textile Exchange, le coton bio « consomme » 10 fois moins d’eau que le coton conventionnel grâce à l’absence d’irrigation. Une autre étude de Water Footprint Network indique quant à elle un impact négatif sur l’eau 25 fois supérieur pour le coton conventionnel comparé au coton bio du fait des pesticides utilisés qui contaminent les nappes phréatiques.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le coton issu de l’agriculture biologique est bien moins consommateur en eau que son homologue conventionnel.
 

Aller plus loin : la certification GOTS 

Mais, dans notre quête du meilleur coton, nous ne nous sommes pas arrêtés là ! Entre alors en scène la certification GOTS. Celle-ci permet d’assurer, sur toute la chaîne de production (culture du coton, filature, tricotage, teinture, fabrication du t-shirt et packaging) que certaines valeurs et engagements sont respectés : les procédés de production et de transformation doivent être respectueux de l’environnement, un certain niveau de conditions de travail doit être respecté, les cultures agricoles doivent être biologiques et les intrants dangereux comme les métaux lourds toxiques, les solvants aromatiques sont interdits.

Notre coton côtelé est certifié GOTS de la plante jusqu’à la teinture. D’ailleurs, celle-ci est certifiée ZDHC, BlueSign et OEKO-TEX Standard 100, ce qui garanti qu’aucune substance toxique n’a été utilisée pendant la production et que des critères contraignants en matière de consommation d’énergie et d’eau ont été respectés, tout comme pour le traitement des eaux usées.
 

Une maille italienne et une fabrication portugaise

Pour aller plus loin, notre coton a été filé en Turquie, avant d’être tricoté en Italie, chez Eusebio, dans une usine produisant sa propre énergie photovoltaïque pour ses besoins électriques. Comme pour nos robes Norah et June, c'est ensuite notre atelier de fabrication au Portugal (lui aussi certifié GOTS), près de Porto, qui sera en charge de la confection de nos tee-shirts. L'atelier est alimenté en énergie solaire et les chutes de tissus sont recyclées et utilisées pour la fabrication de sièges automobiles.

Panier

Tout le stock disponible est dans le panier

Votre panier est vide.